premier repos

Publié le par abricotier

Bonjour à tous

Voici le dernier message que je vous adresserais car , ce matin au alentour de 5h37, j'ai reçu un coup de telephone m'informant que les derniers marseillais sont bien arrivé à la gare et ils ont tous été acceuilli par leurs parents.

Donc à partir de maintenant je peux me mettre en pause jusqu'à l'année prochaine, au moins. Bien sur que repondrais à vos remarques et à vos commentaires s'il y en a.

Comme dernier cadeaux je vous met la chanson ecrite par les animateurs sur l'air du "petit ane gris".

Ecoutez cette histoire de l’Abricotier

Du fond de notre mémoire on va vous la chanter

Les bus sont arrivés dés le début juillet

Amenant avec eux les petits vacanciers (bis)

 

Les valises vidées, la colo commençait

Les anim proposaient plusieurs activités

Et vous vous choisissiez celle que vous préfériez

Vélo, Tennis, cricket, volley ou épervier (bis)

 

Mais quelques jours après, Luky Luke débarquait

La banque cambriolée, il faut vite s’activer

Pour trouver le coupable et puis l’emprisonner

Vous êtes nommés shérifs, vous l’avez bien aidé (bis)

 

Le rythme de la colo, vous l’avez adopté

Lever, petit déjeuner, ça y est on est paré

Casquette, maillot et crème, on va tous se baigner

Le périmètre il ne faut pas le dépasser (bis)

 

Apres le déjeuner, le temps libre est lancé

Alors là c’est la course pour le supermarché

Raquette, ballons, bonbons sans oublier le courrier

Mais la musique sonne il faut se rassembler (bis)

 

A l’heure du coucher tout le monde sait où aller

Dans votre p’tit lit faut s’y allonger

On a les paupières lourdes on n’a qu’à les fermer

Et on s’endort tranquill’ment dans son lit tout douillé (bis)

 

Nous espérons vraiment que vous allez garder

De très bons souvenirs et de belles amitiés

Nous espérons aussi qu’elles vont pouvoir durer

Des heures, des jours, des mois et même plusieurs années (bis)

 

Il est l’heure pour nous de devoir se quitter

Calmement vous allez très vite vous coucher

Il est l’heure pour nous de devoir se quitter

Calmement vous allez très vite vous coucher ( bis)

 

Publié dans abricotier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article